FUITES URINAIRES CHEZ L’ADULTE

 Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est définie comme « une gêne de toute perte involontaire d’urine » (Source : Société internationale de la continence 2005).
Premièrement, l’incontinence n’est pas une maladie, c’est un symptôme. Le domaine de l’incontinence est divisé entre l’incontinence par impériosité, l’incontinence de stress, l’incontinence d’effort,  l’incontinence par trop-plein et l’incontinence fécale. Les différents types d’incontinence peuvent entraîner différents niveaux de fuites.
Par conséquent, les solutions de la continence doivent toujours commencer avec une large gamme de produits différents et des efforts visant à convenir parfaitement aux besoins individuels. C’est la raison pour laquelle AMI Santé se concentre sur la « Gestion de la Continence » par opposition à un seul type de produits.
L’ incontinence reste un sujet tabou bien que très fréquent. Près de 4 millions de personnes sont concernées par ces troubles. Cela concerne 1 femme sur 5, 1 homme sur 10 et 1 enfant sur 10. Ce symptôme touche les personnes dans leur intimité et les répercutions dans la vie sociale et professionnelle sont nombreuses.

Les troubles de la continence sont souvent associés à un risque élevé de dépression et de perturbations psychologiques. Cela touche le plus souvent les personnes âgées mais les premières apparitions peuvent se déclencher après 55 ans chez l’homme (problèmes de prostate) comme chez la femme (ménopause). Elle accompagne de nombreuses maladies du vieillissement et de nombreuses formes de démence, comme la maladie d’Alzheimer.Les femmes peuvent notamment être confrontées à une incontinence passagère suite à un accouchement qui rentre dans l’ordre avec une rééducation périnéale.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique


Définition :

L’incontinence urinaire et/ou fécale est une affection fréquente qui n’est pas dangereuse, mais qui peut être gênante et dégrader la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Ce sont des pertes involontaires d’urine ou de selles s’opposant à la capacité normale à retenir ses besoins.

L’incontinence urinaire est une perte d’urine survenant sans qu’on puisse la retenir par la volonté. Ce phénomène peut être ponctuel ou permanent. Le volume des fuites et leur fréquence n’ont pas d’importance : c’est la gêne occasionnée par ces fuites qui est prise en compte. Ce n’est pas tout à fait comparable chez les hommes et chez les femmes.

Plus tabou encore, l’incontinence anale concerne surtout les personnes âgées. Elle est assez fréquente (environ 2 % des adultes) mais sa prévalence augmente avec l’âge. Ainsi, la moitié des personnes résidant dans des maisons de retraite présenteraient une forme d’incontinence fécale. C’est un symptôme qui peut révéler une maladie neurologique.

L’incontinence est donc un trouble caractérisé par des fuites involontaires d’urine ou de matières fécales. L’abondance des fuites peut être très variable d’une personne à l’autre, allant de quelques gouttes à plusieurs centaines de ml.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


Quel est le nombre de personnes incontinentes ?

L’incontinence est une réalité de la vie touchant les personnes de tous âges, mais la fréquence tend à s’élever lorsque nous vieillissons. Pour les personnes de plus de 63 ans, il n’existe pas de différence entre les hommes et les femmes. En maison de retraite, la fréquence de l’incontinence est de  50 %. Avec une bonne approche, 70 % des personnes peuvent améliorer leur situation voire se débarrasser complètement de leur incontinence.

Développer de nouvelles solutions à l’incontinence

AMI Santé trouve des solutions optimales dans le domaine de l’incontinence en travaillant en étroite collaboration avec le personnel soignant et les usagers. En ce qui concerne les problèmes particuliers et uniques qui affectent les utilisateurs finaux, nous travaillons avec beaucoup de bienveillance et en pleine coopération avec le personnel et les résidents, afin de développer des solutions qui fonctionneront efficacement.

Inspiration du domaine de soins

Le retour d’informations du personnel et des usagers est essentiel pour le développement de nouveaux produits dont l’objectif est de résoudre des problèmes spécifiques. Afin d’assurer que ce retour soit reçu régulièrement, AMI Santé fournit les ressources nécessaires pour assurer un dialogue fort et permanent entre les personnels et les citoyens dans le développement de nouvelles solutions d’incontinence.

Un dialogue avec des spécialistes

AMI Santé se concentre spécialement sur la situation de l’utilisateur, et dépense des ressources considérables dans le conseil, l’éducation et la formation du personnel soignant afin de garantir le meilleur soin possible aux patients. Les infirmières spécialistes de l’incontinence peuvent agir comme des experts conseil auprès des institutions, des hôpitaux et dans le domaine des établissements de santé.

L’usager pour cible

AMI Santé se doit de trouver la meilleure solution possible pour l’utilisateur. Les problèmes d’incontinence doivent être résolus avec des produits aussi petits que possible et aussi larges que nécessaire.

Expertise professionnelle

AMI Santé est toujours à votre disposition. Nous serons toujours heureux de vous offrir notre conseil sur des questions spécifiques.

L’incontinence, comment cela se produit ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine ce désagrément :

  • lié à l’effort : touche jusqu’à 1 femme sur 2 et survient lors d’une toux, du port d’une charge…
  • lié à une hyperactivité vésicale : 20 % des incontinences urinaires, cela se traduit par des envies pressantes difficiles à retenir.
  • l’incontinence urinaire mixte : combinant ces 2 types et représente 30 % des incontinences urinaires.
  • par regorgement : forme la plus fréquente chez l’homme, elle est due à une perturbation de la fonction d’évacuation de la vessie, souvent engendrée par une augmentation du volume de la prostate.
  • lié aux suites opératoires gynécologiques et/ou urologiques.
  • l’incontinence fécale : elle est associée à une incontinence urinaire dans 25% des cas chez les personnes âgées.

D’autres perturbations peuvent attirer votre attention sur votre vessie :

  • une gêne pour commencer à uriner,
  • la sensation de ne pas avoir « tout vidé »,
  • la nécessité d’aller uriner plusieurs fois de suite.

Il est anormal de ressentir une sensation de gêne lorsque l’on urine, d’avoir un jet urinaire qui perd de sa force et pour un homme de mouiller son slip en se reculottant. De plus, les causes de l’incontinence urinaire ne sont pas les mêmes chez les hommes et les femmes.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


En ce qui concerne l’incontinence anale :

Le muscle qui permet de retenir les selles est le sphincter anal au niveau de l’anus qui est dans l’impossibilité de retenir ses gaz ou ses selles. C’est une affection touchant 2 % de la population et principalement les personnes âgées.

Il existe plusieurs degrés de gravité d’incontinence anale :

  • fuite de gaz,
  • traces de matières fécales sur le sous-vêtement,
  • incontinence totale de selles, même solides.

Les causes les plus courantes d’incontinence fécale sont :

  • une diarrhée,
  • une constipation
  • une maladie neurologique,
  • l’accouchement peut également entraîner une incontinence fécale en raison de la distension des sphincters et du périnée.

C’est pourquoi il convient de consulter un médecin pour toute fuite, pour s’assurer qu’une maladie grave n’est pas en cause.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


Fuites urinaires : qui consulter ?

Vous souffrez d’incontinence, parlez-en avant tout à votre médecin traitant. C’est un symptôme qui peut masquer une maladie sérieuse. En outre, l’incontinence gâche la vie et entraîne un isolement et des souffrances psychologiques parfois graves.

Pour être efficace, préparez un petit dossier qui vous permettra de bien répondre au médecin :

  • précisez-lui la fréquence de vos fuites et les moments où elles se produisent,
  • faites un tour d’horizon de vos soucis urinaires, urologiques, gynécologiques et d’éventuels problèmes de votre système nerveux.
  • faites la liste de tous vos traitements en cours.

Après cet entretien, il est fort probable que votre médecin vous proposera une analyse de vos urines à la recherche d’une infection ou un rendez-vous pour un examen approfondi. A la suite de ce bilan, le médecin pourra diagnostiquer la raison de vos fuites.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


Et ensuite ?

Un ou plusieurs traitements vous seront proposés en rapport avec les causes de vos troubles de la continence. Sachez tout de même qu’il n’y a pas de traitement miracle de l’incontinence, les voies d’amélioration sont souvent longues.

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


Les traitements contre l’incontinence :

Il existe de nombreux traitements efficaces contre l’incontinence dépendant des mécanismes en cause. Lorsque l’incontinence est liée à l’effort, une rééducation est généralement très utile.
Si l’incontinence est liée à une hyperactivité de la vessie, un traitement médicamenteux peut être efficace.
Parfois, la chirurgie est nécessaire pour restaurer la fonction des sphincters artificiellement.

Les traitements principaux sont :

Téléchargez notre brochure incontinence 2015

Cliquez ici pour commandez vos couches dans notre boutique

 


AMI Santé – Face au centre hospitalier – 34500 BEZIERS
Matériel médical – Orthopédie – Confort de la personne – Spécialiste de l’incontinence